Accueil                

LES PERSONNAGES

 PERSONNAGES DE CORMELLES

JEAN BARDOU     

Il est né à Paris dans la paroisse de Ste-Eustache, le 10 mars 1621. Toute sa famille est établie à Caen dans la paroisse de St-Nicolas du Bourg l’abbé. Devenu prêtre, il devient l'ami de Samuel Boschart qui était  Protestant, dont le gendre Pierre Lesueur est le Sieur de Cormelles. Il obtient la cure de Cormelles en 1661, lorsqu'il est atteint d'une maladie de langueur, dans l'espoir de rétablir sa santé dans une plaine remarquablement saine. Très vite, bien avant de devenir prêtre, Jean Bardou s'intéressa à la poésie. Devenu prêtre, il abandonne les poésies légères pour les sujets religieux. Il compose paraphrases sur les lamentations du prophète Jérémie. L'académie des Belles Lettres de Caen, fondée par Moisant de Brieux en 1652 qui comptait dans ses membres Samuel Boschart, admit dès les premiers temps Jean Bardou comme Membre.

 

NOGET LA COUDRE

Membre de plusieurs sociétés savantes, vicaire général de Bayeux, il a été curé de Cormelles de 1832 à 1838.

 

GILLES ANDRE DE LA ROQUE

Historiographe, héraldiste de Louis XIV et de la maison d’Harcourt, chevalier de l'ordre de St-Michel, auteur de l'histoire de la maison d'Harcourt, il est né à Cormelles en 1597 (1598). Il est membre de l'académie des belles lettres de Caen.

 

La famille ROBICHON DES BROSSES DE  LA GUERINIERE

La famille Robichon des Brosses de la Guérinière est originaire du Poitou. Cette famille tenait le domaine du Haut-Hamel sur la commune de Bussard et leur blason était: D’azur au chevron d’or, accompagné de trois croissants d’argent . 

François Robichon de la Guérinière, Seigneur du Haut-Hamel à Bursard, né en 1609 avocat au siège présidial et bailliage d’Alençon à Essay et premier officier de la chambre de son Altesse Royale la Duchesse d’Orléans épouse en 1686 Thérèse de  la Fournerie dont le père est conseiller du Roi. De cette union 12 enfants naîtront dont: François pierre et François Robichon de la Guérinière. François Robichon (8 mai 1688 à Essay - 2 juillet 1751 à Paris) est écuyer du Roi. Il écrivit avec Pierre un livre intitulé les traités sur la cavalerie. Son frère François pierre (28 mars1687 à Essay- 11 avril 1767 à Cormelles) qui est appelé par son deuxième prénom pour éviter les confusions  avec son frère, s'implante sur Cormelles dans la seconde moitié du XVIII éme, sous le règne de Louis XV. Il habitait place du Canada à Caen, à l’école d'équitation qu’il a créée. C’est lui qui fonda le château dit de la  Guérinière  à Cormelles, qui devint par la suite une succursale de l’académie d’équitation de Caen.

 

M. de BONNAIRE

Célèbre par l'industrie des blondes (dentelles de soie) il est mort en 1832. Il a été Maire de Cormelles et un bienfaiteur pour la commune.  La mode ayant fait prévaloir l'usage des dentelles de soie, M. Bonnaire et quelques autres fabricants de l'arrondissement de Caen, ont perfectionné et enrichi cette dentelle qui était recherchée dans toute l'Europe.

 

SAMUEL BOSCHART

Né en 1599 à Rouen, fils d'un pasteur de Caen, il fait ses études à Paris, Sedan, Saumur, Oxford et Leyde. Il est nommé à Caen sur une place vacante de pasteur en juin 1624. En 1652, 1653, il est invité par la Reine Christine de Suède pour développer la théologie réformée. En 1653, il est nommé à la tête de l'académie des Arts et Belles Lettres dont le siège est l'hôtel du Grand Cheval (Hôtel d'Escoville). Ecrivain, nous trouvons parmi ses oeuvres : Polémique avec le jésuite Véron (1628), Géographie sacrée (1628), l'Héroïcon (1663).  Marié à Suzanne de Béversluys, il eut une fille Esther qui épousa le 14 novembre 1649 Pierre Lesueur, Sieur de Cormelles et de Colleville, Conseiller au parlement de Normandie. Il mourut le 16 mai 1667 au cours d'une discussion de l'académie des Arts et Belles Lettres. Etant protestant, il ne pouvait pas être enterré dans le cimetière de la commune, il le fut donc chez son gendre, Pierre Lesueur "Dans un bosquet (qui portait le nom de bois aux protestants), maintenant transformé en herbage, borné en partie vers le nord par les restes du manoir seigneurial de Cormelles et joignant immédiatement la delle appelée le clos du pavillon, le corps étant enterré à 2.60 m du mur qui sépare cet herbage du cimetière et des jardins de M. Marguere à 10 m vers le sud de l'angle aigu formé par la rencontre de ce mur avec celui du cimetière communal."

 

JACQUES BENARD

Curé de la paroisse de Cormelles. Son blason était d'argent à un coeur de gueule enflammé de même.

 

SIEUR DE RUPIERES

Seigneur de Cormelles.

Blason : palé d’or et d’azur de six pièces, à la fasce de gueules, brochante

 

SIEUR DE GRENTHEVILLE

Seigneur de Cormelles.

 

PIERRE DE MONTBRAY

 Sieur de la Bourdonnière, Bailly Viconte de Cormelles  de gueules à une bande d'argent chargée de trois annelets de sable

 

PIERRE LESUEUR

Seigneur et patron de Cormelles et de colleville, il épousa Esther Boschart le 14 novembre 1649.

 

SAMUEL LESUEUR

Ecuyer, Seigneur et patron de Cormelles et de Colleville, St-Manvieu et Potterel, conseiller au Parlement de Normandie, marié à Françoise Chamberlain. Il a été obligé d'abandonner sur ordre royal sa charge au Parlement à cause de sa religion protestante. Son blason est : écartelé aux 1 et 4 de gué; à un sautoir d'argent. Cantonné de 4 coquilles d'or; aux 2 et 3 d'or à la fasce de gué.

 

GUILLAUME LESUEUR

Il était en 1643 Sieur de Canon et de Cormelles. Il épousa Marie Dubois. Un de ses fils s'appelait Philippe Lesueur.

 

LA COMTESSE DE CROSY

Comtesse de  Grentheville, Bourguébus, Hérouville, Le Poirier, Mondeville, Cormelles, Hubert- Folie et Villers Canivets.

 

FRANCOIS BOISARD 

Il est originaire de Cormelles où il a été inhumé en 1851. Ancien conseiller de préfecture de Caen, il a écrit notamment la pastoralle intitulée Nérolie et il était chargé de la rédaction de l’annuaire du Calvados