Accueil                

< L'AN 1000

PREHISTOIRE    < 1000 ANS    1000 à 1788    1789 à 1810    1811 à 1900    1901 à 1938    1939 à 1945    1946 à 1999    2000 à nos jours

 

                                                                          archeologiecoti2003-5.gif

 

 

 

 

 La surface de sol décapée  de 7500 m2, a permis de découvrir une enceinte d’habitation avec un aménagement parcellaire. Les côtes est et sud de l’habitat sont délimité par un fossé d’enclos qui constitue plus à l’ouest avec des fossés perpendiculaires un système parcellaire. Les vestiges d’habitation se situent essentiellement dans cette aire. Ils sont constitués de fosses, de fours et de foyers, aménagés le long des fossés d’enclos et autour d’une mare au centre. Une fosse montre un aménagement particulier d’un escalier de quatre marches taillés dans le lœss. Concernant les fours, il s’agit d’un type rudimentaire de fonction domestique creuse dans le limon avec une chambre de cuisson voûtée et une ouverture d’enfournement. Sur ce site, trois phases d’occupations se superposent. Dans des fossés, ont été trouvés quelques ossements humains, une serpette, un probable morceau d’épée, un mors de cheval et des éléments d’un chaudron en tôle de bronze fixé sur un renforcement en fer à deux anneaux de suspension. Ce dépôt évoque les dépôts funéraires des tombes à char gauloise  de Haute Normandie. 

 

 

 

                                                                                                

 

 

 

 

DRAC Basse Normandie, Service Régional de lArchéologie, Bilan scientifique 2001.

Enclos et souterrain du second age du fer dans la plaine de Caen. L’exemple de Cormelles le Royal.

 Vincent Carpentier, Cyril Marcigny et xavier  Savary. Revue archéologique Ouest, 19, 2002, p.37 – 60.